Vous êtes dirigeant d’une TPE ou bien d’une PME, et vous avez probablement pris l’habitude de communiquer sur votre entreprise. Seulement, en pleine tourmente du Covid-19, comme la plupart des entrepreneurs, vous vous interrogez sur la viabilité, à terme, de votre business : d’abord en cas de confinement prolongé, puis une fois que l’économie du pays mise à mal se débattra avec l’inertie pour repartir tant bien que mal… Cela fait beaucoup d’incertitudes, et dans ce contexte, difficile de voir venir. Ces dernières semaines, vous avez passé toute votre énergie à essayer de comprendre les dispositifs gouvernementaux, et à monter vos dossiers à des fins de pouvoir prétendre aux aides de l’Etat. Vous avez essayé de renégocier tant bien que mal vos contrats avec certains prestataires, d’obtenir des délais de paiement supplémentaires, etc. Passé ce réflexe salutaire, vous essayez de continuer à travailler, si cela vous est possible. En effet, nous ne sommes pas égaux face au télétravail et à la dématérialisation. Soit vous faites partie des entrepreneurs en situation de pouvoir encore travailler à distance, avec des produits non matériels sinon expédiables. Soit vous êtes dans la seconde catégorie, avec points de vente physiques incontournables ou bien services réalisés uniquement en présentiel.

Avez-vous pensé à communiquer sur votre entreprise ?

Dans cette situation inédite, avez-vous pensé à entretenir le dialogue avec vos clients ?
A l’heure où les grandes marques nous exhortent à prendre soin de nous – en commandant leurs produits – ou bien soutiennent les citoyens et les soignants avec des initiatives solidaires, vous qu’avez-vous fait pour communiquer sur votre entreprise ?
Vous vous dites d’abord que vous n’en avez pas les moyens et que votre budget est déjà plombé par ce presque mois d’inactivité. Mais il ne s’agit pas forcément d’argent. Plutôt de temps, ce temps précieux dont vous ne disposez pas d’habitude, et qui aujourd’hui s’impose à vous, maintenant que vous avez plus ou moins absorbé le choc et bouclé vos dossiers de demande d’aide.

Petite check-list de vos canaux mis en place pour communiquer sur votre entreprise

Ce qui compte c’est de rester en mouvement. Et un vieil adage dit que l’on prouve le mouvement en marchant. Je vous propose un petit exercice simple, promis il ne sera pas noté et personne d’autre que vous ne le verra. Voici un questionnaire qui va vous permettre d’élaborer une check-list de votre stratégie de communication à l’instant T, ou du moins à l’instant T-Covid19 :

Votre entreprise a-telle un site web ? Le cas échéant est-il à jour (maintenance technique, offre commerciale + conformité RGPD) et possède-il un blog ?
Avez-vous mis en place des pages réseaux sociaux ? Si oui lesquelles ?
Si vous avez répondu oui aux questions A et B, avez-vous une stratégie de publication ? (calendrier de publication, sujets, etc.)

Résultats et analyse

Si vous avez répondu non à ces trois questions, l’heure est grave, mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez me contacter.
Si vous avez répondu oui à l’une des questions A ou B, c’est déjà une bonne chose. Après, ce qui compte tant avec un site web qu’une page de réseaux sociaux, c’est comment on l’anime et ce que l’on en fait, et là aussi bonne nouvelle je peux vous aider.
Si vous avez répondu oui aux questions A, B et C, je dirais que vous travaillez peut-être déjà avec une agence, ou bien que vous êtes un expert et donc que vous ne dormez probablement pas. Ceci dit, si vous voulez aller encore plus loin ou faire un audit de votre stratégie de communication, n’hésitez pas à me contacter.

Communiquer sur votre entreprise en temps de crise : la 2e check-list

Une fois ce petit diagnostic appliqué, en imaginant que vous disposez de tout ou partie de ces différents canaux de communication, vous pouvez alors poursuivre l’exercice et voici donc les questions à se poser :

D. Comment communiquez-vous en ces temps incertains ?
E. Avez-vous délaissé vos clients ?
F. Leur avez-vous demandé de leurs nouvelles ?
G. Leur avez-vous dit, à l’instar des grandes marques, de prendre soins d’eux-mêmes et de leurs proches ?
H. Avez-vous mis en place des initiatives solidaires au nom de votre société ?
I. Avez-vous mis en place de nouvelles offres destinées à simplifier la vie – et ménager les économies – de vos clients ?
J. Quels messages délivrez-vous sur les réseaux sociaux ?

Résultats finaux

Si à la question D, vous avez répondu « je ne communique pas », et « oui », à la question E, alors il est grand temps de réagir. Si vous avez répondu oui à au moins l’une des questions F, G, H et I, alors vous êtes sur la bonne voie, sachant que H et I sont les meilleures pratiques. A moins d’être un professionnel de la santé ou bien un équipementier en sécurité sanitaire, gardez à l’esprit que vous n’êtes pas habilité à prendre la parole sur le Covid-19. Ce n’est pas là que l’on vous attend. Restez positifs, restez bienveillants et à l’écoute de vos clients. Ceci passe par la conversation, et quand ce n’est pas possible dans la vraie vie, les réseaux sociaux demeurent le meilleur moyen de l’engager, l’encourager et la prolonger, et ce au nom des valeurs que votre entreprise défend.

Et au fait, puisque la force de conviction passe d’abord par l’exemple, découvrez ici mon offre exceptionnelle « spécial confinement » dédiée aux entreprises. Attention, offre limitée à la réalisation de 10 sites au total. Et si par le plus heureux des hasards vous êtes arrivé au bout de cet article et que vous avez besoin d’une consultation, contactez-moi, c’est gratuit !